Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 09:19

Cet article est reposté depuis Web qualité - Blog d'un testeur.

Cela fait plusieurs années que j'assure la qualité d'overblog.com :

  • Tests et validation "manuel" pendant des années,
  • Gestion du support utilisateur par forum ou par mail,
  • Mise en place des tests fonctionnels automatiques,
  • Mise en place des changelog,
  • Rôle de proxy Product Owner lorsque l'équipe est passé à Scrum,
  • A l'occasion, j'ai aussi développé des fonctionnalités sur le projet lui-même,
  • Et plein d'autres petites tâches pour assurer la qualité en général...

En début d'année, lors de mon entretien annuel avec ma hiérarchie, j'ai sous-entendu que je commençais à "m'ennuyer" : je n'avais plus assez de défis à me mettre sous la dent.

J'ai aussi demandé des rendez-vous à quelques reprises avec mon "n+2", pour lui exposer des problèmes d'organisation, et aussi mon ressenti sur le produit et sa qualité. (Je n'aime pas l'appeler mon "n+2", mais c'est plus simple pour en parler ici. Il mérite beaucoup plus que cela : il est à l'écoute, et chaque fois je sors de réunion "prêt à en découdre".)

Comment j'ai changé de travail sans bouger de ma chaise

A la recherche du Graal de l'emploi

A ce moment-là, j'ai mis à jour mon CV, mes informations sur les réseaux, et je suis passé en mode veille "un peu plus active" sur l'emploi dans mon domaine.

J'ai rapidement découvert plusieurs choses :

  • J'ai acquis au sein de ma société une autorité "naturelle" dans le domaine de la Qualité, et des tests.
  • J'ai une autonomie très importante pour faire mon travail, et j'aime ça !
  • Les postes dédiées à la qualité et/ou aux tests ne courent pas les rues
  • Certains postes dans le domaine ne me convienne pas
  • Se limiter à une région géographique limite encore plus les offres

J'ai du coup pensé à changer de carrière pour rester dans ma région, mais je n'avais pas envie de redevenir développeur "lambda" (et qu'on ne me parle pas de chef de projet). Je me suis même demandé pourquoi je restais dans l'informatique (quand je dis que je ratisse, je ratisse large).

Au printemps, j'allais au travail avec un peu moins d'entrain, et avec le recul, je me suis aperçu que je me faisais des montagnes de certains petits tracas sans importance. Mais hors de question pour moi de partir sans savoir où aller.

Comment j'ai changé de travail sans bouger de ma chaise

Le casse du siècle ?

Et puis, au début de l'été, on m'a fait une proposition intéressante :

  • Mettre en place des tests automatiques sur des projets web
  • Travailler en binôme avec quelqu'un déjà en place
  • Travailler sur 5 ou 6 projets web distincts (mais ayant des parties communes)
  • Toucher à des domaines que je ne maîtrise pas : faire des tests sur du flash ou des applications mobiles, de beaux défis !
  • Accompagner les équipes techniques pour améliorer la Qualité

Ce poste paraissait trop beau pour être vrai, mais il était pourtant parfait pour moi. OverBlog fait partie du groupe Ebuzzing depuis plusieurs années. Ebuzzing diffuse un certains nombre de projets. Depuis cet été, j'assure maintenant la qualité de tous ces projets.

Comment j'ai changé de travail sans bouger de ma chaise

Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants

Depuis, j'ai un nouveau travail.

  • Je n'ai pas changé de bureau. Je suis toujours assis au même endroit, avec mes habitudes.
  • Mon "n+2" est toujours le même. Pour moi, c'est vraiment une bonne chose : j'ai appris à l'apprécier, et à le respecter depuis longtemps.
  • Je n'ai pas changé de collègues, mais la liste des collègues avec qui je travaille s'est allongée.
  • Si depuis longtemps je codais "propre" et réutilisable sans même avoir besoin de le faire, depuis cet été je le met en pratique. Le temps "perdu" pour cela a "enfin" été rentabilisé.
  • Travailler en binôme est stimulant. Il ne se passe pas une semaine sans qu'une idée de l'un de nous fasse rebondir l'autre pour affronter un problème particulier.
  • Former mon binôme à mes méthodes de travail est intéressant. Il me permet de voir que certains choix ne sont pas forcément pertinents et logiques. Au bout de 4 mois, j'ai déjà repéré plusieurs fois que l'un finissait la phrase de l'autre : juste parfait à mes yeux.
  • Pouvoir chaque jour travailler sur un projet différent est génial : je n'ai plus de routine (les habitudes sont ma hantise)
  • Même si mon autonomie n'est pas aussi importante qu'avant, j'en ai quand même beaucoup. C'est plus que suffisant. (je connais beaucoup de gens qui voudraient avoir la moitié de celle que j'ai)
Comment j'ai changé de travail sans bouger de ma chaise

Partager cet article

Repost 2
Published by Fabrice - dans Qualité
commenter cet article
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 18:51

Résumé de mon trajet de ce soir : 
- Une voiture garée sur un passage piéton. Presque dans un carrefour.
- Un scooter qui remonte en sens interdit, sans regarder les piétons qui traversent (sur le meme passage piéton)
- Une portière ouverte d'un seul coup, par une voiture en train d'être réparé dans le garage de l'autre côté de la rue.
- Des piétons qui marchent sur la route face à moi (en sens unique). Et qui ne s'écartent pas, alors que le trottoir est à 1m... et libre
- Refus de priorité à droite (par une douzaine de voitures qui se suivaient)
- La route principale passe au rouge à ma gauche. Arrive une voiture en excès de vitesse, qui passe au rouge (le feu étant dans une courbe, visibilité nulle)
- Voitures mal garées qui dépassent, des excès de vitesse...
- Travaux mal indiqués, ce qui empêchent les automobilistes de voir clairement : on ne voit pas que les piétons peuvent (et doivent) passer sur la chaussée.
- Tiens, je repère mon premier téléphone au volant. Mais je pense que j'ai juste "raté" les autres.
- Un piéton qui traverse l'avenue en diagonale, sans regarder, sans passage piéton, etc.
- On continue avec un jeune homme occupé sur son portable au feu rouge. (Sms ou angry birds ?) Par contre, il a démarré en suivant la voiture devant lui en continuant à jouer avec son téléphone.
- Voiture garée sur un trottoir, une autre garée dans un virage...

Toulousains, sachez le : vous êtes des dangers publics;

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabrice
commenter cet article
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 16:16

C'est officiel, cette année, je serais papa. Voilà la première tenue achetée (mais pas la première à porter, c'est du 6 mois)

 

dors-bien.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabrice
commenter cet article
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 21:01

Je raconte ici les éléments publics d'une association, sans la nommer, auquel j'ajoute des éléments qui me sont propres.

 

Prenez une association de parents d'élèves d'une école toulousaine. Faisons la diriger un CLAE (accueil des enfants en dehors des heures de classes) et un CLAS (soutien scolaire). 

CLAE : 16 salarié(e)s
CLAS : 1 salariée
Ludothèque :  2 salarié(e)s

Les salariés sont pour la plupart à temps partiel.

 

Statuts

Vérification faite en préfecture, ils n'ont pas été modifiés depuis 4 ans.

Statuts disponible dans les locaux de l'association : différents. Je me réfère donc systématiquement aux statuts légalement déposés en préfecture.

 

 

Juin 2010 : AG pour l'année 2009-2010.

D'après des personnes présentes ce jour là :

  • AG ajournée (départ de la présidente durant l'AG, durant des débats houleux en sa défaveur)
  • Aucun vote n'a pu être validé durant la séance.

 

Septembre 2010 : appels aux cotisations par le CA,

Les membres du bureau sont même venus en parler aux salariés de l'association.

 

Septembre 2010 : Ouverture de la ludothèque.

Nouveaux adhérents par ce biais. (que ce soit lors de l'inauguration, avec la présence des membres du bureau, ou durant les soirées organisées par la ludothèque)

 

 

Février 2011 : découverte que les locaux utilisés par le CLAE, le CLAS, et la ludothèque ne sont pas conventionnés.

Ils ne le seront pas : les préfabriqués pourraient contenir de l'amiante ou ne pas respecter les normes de sécurité. Ces locaux sont toujours utilisés dans le cadre d'activité du CLAE, avec des enfants...

 

Mars 2011 : procès verbal de l'AG qui a eu lieu 7 mois auparavant disponible pour les adhérents.

  • Élection des membres du CA
  • Nomination des membres du bureau
  • Procès verbal non signé, non daté

 

Début avril 2011 : Fermeture de la ludothèque. Motif "Difficultés d'ordre administratives et financières"

 

Mi-avril 2011 : Envoi d'un courrier à certains adhérents pour annuler leur adhésion. Motif: "Les salariés n'ont pas le droit d'être adhérent"

Extrait des statuts: Article 7 - Perte de la qualité de membre 

La qualité de membre se perd par:

  • la démission
  • le décès
  • la radiation prononcée par le conseil d'administration pour non-paiement de la cotisation ou pour motif grave. 
    Avant la prise de la décision éventuelle de radiation, le membre concerné est invité au préalable, à fournir des explications écrites au conseil d'administration.

 

 

24 avril 2011 : CA (premier CA de l'exercice 2010-2011)

Extrait des décisions / informations : 

  • Explications sur les annulations d'adhésion:
    • les salariés n'ont pas le droit d'être adhérent
    • les adhésions sont soumises au CA (les chèques ont pourtant été encaissés en octobre 2010)
  • Nomination d'une salariée de l'association comme mandataire des comptes bancaires de l'association
  • Information sur le financement du CLAS : il ne couvre pas le salaire de l'employée
  • Validation de la fermeture de la ludothèque

 

 

Fin avril / Début mai : 7 appels à la présidente de l'association pour obtenir une explication réelle à l'annulation d'adhésion .

 

Fin mai : Envoi d'un courrier pour signaler mon refus de cette décision non justifiée et illégale. (Aucune réponse à ce jour)

 

30 mai : rendez-vous pour licencier le directeur du CLAE, motif "son travail ne satisfait pas la direction de l'association"

 

1 juin : les salariés du CLAE distribuent un bulletin informant les adhérents du probable licenciement du directeur du CLAE.

 

7 juin : Les membres du bureau viennent expliquer aux salariés qu'il y aura des "conséquences" à la distribution du 1er juin. D'après le bureau, le devoir de réserve n'a pas été respecté.

 

10 juin : j'envoie un recommandé (LRAR) pour ajouter des questions à l'ordre du jour de la prochaine AG.

 

Mi-juin : les parents se rassemblent sur le parking pour diffuser l'information et éviter le renvoi du directeur.

Durant l'une des présences des parents sur le parking, la présidente de l'association est venue leur signaler qu'il était illégal de faire signer une pétition.

La pétition pour annuler cette décision a rassemblé environ 60-70% des signatures des adhérents.

 

Mi-juin : un autre conseil d'administration aurait eu lieu. Aucun compte-rendu.

 

Mi-juin : le cahier contenant les compte-rendus des AG, des CA a disparu des locaux de l'association.

 

23 juin : un membre du CA annonce que quoi qu'il arrive, il sait déjà qu'il sera toujours au CA après le 1er juillet. 

 

Mi-fin juin : des parents découvrant que, contrairement à ce qu'ils pensaient, ils ne sont pas adhérants, contactent le bureau pour devenir adhérent. Aucune réponse à ce jour.

 

24 juin : réception d'une convocation à l'AG pour le 1 juillet, qui aura lieu dans les préfabriqués cités plus haut.

Nous sommes le 28 juin :

  • Mon recommandé n'a toujours pas trouvé preneur.
  • Des rumeurs font état de l'annulation de l'AG du 1er juillet. (Motif : non respect du délai pour prévenir le commissaire au compte)

 

Ce que je reproche au CA et au bureau:

  • Nomination d'une salariée comme mandataire aux comptes
  • Non respect de la legislation concerant les salariés dans une association
  • Probable licenciement sans motif réel d'un salarié, contre l'avis des adhérents
  • Non respect des délais pour la tenue de l'AG
  • Non tenue des 3 CA imposés dans les statuts
  • Non respect des délais pour la gestion courante (validation des adhésions, informations des adhérents, traitement des courriers...)
  • D'après l'article 13 des statuts, un réglement intérieur est établi par le CA qui le fait approuvé en AG. 
  • Pas de registre spécial, obligatoire depuis la loi de 1901 (1 500 € d'amende aux dirigeants)

 

 

Et maintenant quoi ?

Si l'AG a bien lieu vendredi 1er juillet, 

  • Conformément à la loi, les membres du CA pourront être révoqués.
  • Un nouveau CA pourra être élu, afin de clarifier tous ces problèmes.     

 

Si elle n'a pas lieu, elle sera reportée à une date ultérieure.

  • Elle aura lieu pendant les vacances, mais de nombreux parents risquent de ne pas être présents.
  • Elle aura lieu à la rentrée : le licenciement du directeur sera effectif.

 

Pour compliquer cela, ajoutons:

  • Une directrice adjointe du CLAE en congé maternité, 
  • Une "déprime" collective des salariés
  • Un délégue du personnel étant toujours du côté du bureau et du CA, jamais d'accord avec ses collègues.

 

Néanmoins, des choses font plaisir :

  • En juin, mobilisation des parents dans leur ensemble, inquiets de ce qu'ils entendent
  • L'un des membres du bureau, lassé des tous ces faits, envisage de démissionner prochainement.

 

Des rumeurs parlent même d'un complot : le poste de directeur du CLAE serait dors et déjà attribué à l'employée du CLAS, puisque celui ci serait voué à suppression pour manque de budget. 

 

Si vous connaissez un juriste qui s'y connait en droit associatif, n'hésitez pas à lui faire lire cet article : je suis preneur de tous les avis.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabrice
commenter cet article
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 07:11

La semaine passée, j'avais posé des jours pour profiter d'une semaine de vacances. Ma femme ayant les vacances scolaires, ça tombait bien. elles ont été plutôt chargées.

 

Le week end de paques, festival du jeu de Toulouse. Arrivés sur place à 11h, jeux toute la journée, et retour chez nous vers 22h. Une grosse journée de jeux, on j'ai pu tester tout et n'importe quoi:

  • Fromage à gogo : un jeu pour enfants où l'on attrape du fromage par des "trappes".
  • Logik ville : jeu de réflexion, à base de "Jean habite à côté de la maison bleue, mais n'a pas de chien". Un peu trop de réflexion à mon goût.
  • Wobble : un jeu d'équilibre. Verdict : nul. A trois, nous avons décidé au bout de 15 minutes d'arrêter la partie, sans qu'aucun point ne soit marqué.
  • Tumblin Dice : un jeu de dé, pour lequel la position du dé sur le plateau est aussi importante que sa valeur.
  • Ptites locos : un jeu de plateau où chacun essaye d'amener ses locos le plus vite possible à l'arrivée. Vraiment bien : on peut y jouer en étant stratège, mais aussi à l'instinct !
  • 7 Wonders : le grand succès 2010. Je le connaissais déjà, je l'ai fait tester à des amis.
  • Polochons : un jeu pour faire une bataille de polochons. Vraiment sympa, mais on n'y passera pas toutes nos soirées jeu.
  • Molki : un petit jeu d'extérieur, mélange de bowling, de quilles... Nous avons craqué et en avons acheté un pour y jouer tout l'été.
  • Mysterami : un jeu d'enquête à base de cartes. Intéressant, mais il faut avoir plusieurs parties pour saisir toutes les finesses.
  • Lynq : un jeu de bluff ou les contre espion doivent communiquer entre eux, sans se faire remarquer.4 joueurs minimum pour être intéressant
  • Yggdrasil : le jeu que ma femme voulait à tout prix tester. Après 2h d'attente (le nombre d'exemplaire est limité sur le festival), nous avons pu le tester, et découvrir le suspens jusqu'au bout dans ce jeu de coopération sur les dieux nordiques. Vraiment excellent

Le dimanche, après avoir vérifier le prix d'Yggdrasil en boutique, retour au festival, pour l'acheter sur la boutique présente sur place. Avant de le faire dédicacer par l'auteur :)

On en a profité pour faire dédicacer The Adventurers, acheté suite à notre essai au festival l'an passé :)

 

 

Lundi, repos. C'était des vacances (et on était férié)

Mardi, début des travaux, mise en peinture de la cuisine (donc, déplacement de tous les meubles, démontage du radiateur (qui doit être plus vieux que moi...))

 

001 - Les murs de la cuisine Cuisine-2 0427
 Avant Après 

 

Mercredi, fin des travaux, et vu qu'on a de l'avance, on en profite pour attaquer les aménagements du salon : on dégage notre vieille étagère pour fixer la nouvelle. Et la remplir ;)

 

Salon 0415 Salon 0428
Avant  Après 

Le dernie étage est maintenant rempli de jeux de sociétés, mais j'ai pas pris de photo ;)

 

Une petite soirée jeu entre amis le jeudi, (où on a testé "King of Tokyo"). Puis une fin de semaine calme, pour profiter aussi du repos bien mérité des vacances !

Et depuis, retour au travail, avec un léger changement de "poste" pour moi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabrice
commenter cet article
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 07:47

Houla. 14 mois sans articles, je vais créer une hécatombe, certains vont halluciné de me voir poster. Je confirme, le début d'année 2010 était speed, la suite l'a été également. Et entre manque de temps les jours où j'aurais voulu poster, et flemme quand j'avais le temps, on est en avril 2011.

Depuis, des projets persos ont été mené à bien:

  • Refaire la chambre de notre appartement. (Suppression moquette, peinture du plafond, papier peint sur les murs, pose du parquet, et montage de nos meubles) Fini en avril 2010. (Sauf le luminaire, trouvé bien plus tard, mais ca ne compte pas. 
  • Profiter des vacances pour montrer l'appartement à ma famille : commencé. En fait, nous avons accueillie ma petite soeur et sa moitié une semaine en aout. Avec jeux de sociétés tous les soirs :) Puis mes beaux parents sont également venus passer quelques jours. Il reste donc mon beau-frère, ma grande soeur et sa moitié, et mes parents (passage prévu mais reporté pour des raisons diverses et variées)

 

Côté travail, toujours pareil. Février 2010 avait été compliqué, mais la suite s'est déroule plus sereinement. Je change petit à petit de "poste", en développant de moins en moins, pour tester et valider de plus en plus. La seule "grande" modification est que j'ai crée un blog "professionel" afin de pouvoir avoir des traces de certaines réflexions ^^

 

Côté loisir, je me suis éclater tous les jeudis pendant des mois dans une ludothèque associative, qui a malheureusement était fermé récemment. J'ai hâte d'aller à l'Assemblée générale sur le sujet pour m'exprimer. (Surtout qu'un certains nombre de point sont vraiment pas clair dans cette association.... et que certaines personnes du bureau ont une notion particulière de ce qu'elles ont le pouvoir de faire (Si vous mes lisez mesdames, sachez qu'il est illégal d'interdire à des employés d'une association d'adhérer à cette association. Il est également illégal de les obliger à adhérer, mais cela ne nous concerne pas dans le cas présent)).

 

Ca y est, je recommence à mettre des parenthèses partout. Et je n'écris pas plus, ca m'obligera à revenir poster ici plus régulièrement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabrice
commenter cet article
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 08:33
La fin d'année se faisait sur les chapeaux de roue, le début d'année se fait à un rythme olympique. Après le déménagement (35 voitures remplies puis vidées, 190 étages à pieds, une centaine en ascenseur...), nous avons nettoyé l'ancien appartement (avec location de shampoineuse pour la moquette...).

Ensuite, vint le moment de ranger le nouvel appartement. Remontage de meubles, déballages de cartons. Et c'est là qu'on s'apercoit qu'on avait sous évaluer l'interet de la grande penderie dans l'ancien appartement. Dans le nouveau, ca ne passera pas. Une ami nous a donc amené visité Ikea (pour la premiere fois de notre vie), et hop, quelques achats de meubles pour nous faciliter la vie: 2 petites tables comme tables basse, une table à roulette pour servir de plan de travail d'appoint dans la cuisine, et de table amovible), et une grande commode pour compléter la penderie dans la chambre.

Pour le 31, réveillon avec des amis, menu traiteur. Chacun a pris ce qu'il voulait, sur la carte (non, j'ai pas craqué financièrement, j'ai juste trouvé une bonne affaire....) On s'est tous bien régalé !

Début d'année: re de la neige sur Toulouse, avec blocage des bus, etc... Une nouvelle organisation à trouver pour mon épouse et moi: que ce soit pour les choses à ranger à une place (et une seule) ou pour le timing avec mon épouse, savoir quand je passe en voiture la chercher à son travail, etc... Et le week end, on continue de déballer des cartons, etc.

Fin janvier, petit plaisir: une soirée jeux de sociétés avec une petite association toulousaine. On y retournera surement ce mois ci.

Ensuite, changement d'agence bancaire (mais pas de banque). Dans la nouvelle tout se passe bien, j'ai pu avoir un rendez vous, remboursez le pret de ma voiture de façon anticipée, etc.
Dans l'ancienne, ils font des erreurs de comptes (ils prelevent une somme sur un compte au lieu d'un autre..), ils ne sont pas ouverts le samedi (qui est le jour où ca m'arrange moi), il est difficile d'avoir un rendez vous (voire meme une réponse), et le conseiller nous répond parfois "à côté de la plaque"...

Début février, soirée jeu de rôles entre amis, avec le jeu de rôle "Donjon de Naheulbeuk". Un pur bonheur. Même pour moi qui n'avait pas été maitre du jeu depuis plus de 10 ans.

Et en février, ca ne se calme pas. Cette semaine, j'ai profité d'une pause déjeuner pour aller acheter le cadeau d'anniversaire de mon épouse. Lundi, passage dans les grandes enseignes au centre ville. Je ne trouve pas ce que je cherche (35 minutes de perdues). Mardi midi, retour au centre ville, pour faire les petits magasins des rues piétonnes, etc.. Une seul magasin en vend. Celui avec l'affichette "Fermeture exceptionnelle, réouverture à 13h15" alors qu'il est 12h20). Bon, pas grave. j'y retourne le mercredi soir, juste avant la fermeture et de rentrer chez moi. (Non, je ne peux pas vous dire ce que j'ai acheté: mon épouse lit parfois ce blog !!! )

Et vendredi, Toulouse partiellement bloqué à cause de la neige... que j'avais du mal à voir.. Grands axes dégagés, mais j'ai fini par voir un 4x4 glisser dans une petite rue, et finir sur le trottoir, devant le portail d'un immeuble (suivi par une Clio qui avait du mal à rester sur la route, mais qui a su maitriser à temps). J'ai glissé aussi, mais bon... me suis arrêté sur la route, un peu de travers, et puis c'est tout.... Savent pas glisser en voiture les toulousains.

Mon épouse est en vacances, elle va donc "relooker" la cuisine durant les 15 prochains jours. Au menu: poncage des boiseries, remise en peinture. Et ce week end, passage au magasin de bricolage pour voir les promos sur le parquet, etc.. (On a une chambre avec de la moquette, qu'il nous faut enlever pour mettre du parquet à la place).

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabrice
commenter cet article
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 08:21
Noyeux joel à tous et à toutes.

En décembre, l'un de mes "cadeaux" fut le séminaire de ma société. Nous sommes en effet partie à Marrakech pour 2 jours. Petit résumé:
  • Arrivée le lundi soir, après mon premier vol en avion. On rejoint le reste de l'équipe qui est partie de Paris. La soirée se finit tard, on a juste passé du bon temps, but du thé à la menthe, manger des pâtisseries marocaines... et parler travail à 2h du matin. Il faut dire que nous avons tout le riad à notre disposition: toutes les chambres sont pour nous.
  • Réveillé par l'appel à la prière à 6h du matin. Ça fait bizarre la première fois, et comme j'ai le sommeil léger: je n'aime ni le bruit, ni la lumière quand je dors.
  • Le matin, après le petit déjeuner (le jus d'orange était à tomber), réunion de travail, avec comme thèmes principaux le bilan des dernières années, et des idées d'améliorations pour le futur.
  • Ensuite, promenade en 4x4 dans l'Atlas. En passant par une coopérative de fabrication artisanale d'huile d'argan (où j'ai pu acheté de l'huile de massage à l'arnica...) et un déjeuner dans une oliveraie à près de 2000 mètres d'altitude.
  • En rentrant, petit tour sur la plus grande place de Marrakech, et passage dans le souk. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est le souk la dedans: des allées partout, des boutiques partout, plusieurs niveaux, des couloirs à se perdre..
  • Retour à l'hôtel, pour un dîner typique (couscous, plat locaux, etc...) et danseuse du ventre. (qui nous a tous fait danser...)
  • Certains ont fini la soirée en boite, d'autres sont aller dormir pour essayer de récupérer.
  • Le matin, chacun passe au hammam et sur la table de massage aux huiles. Un vrai bonheur. Le hammam, c'est nettoyage et ouverture des pores de la peau. Pour ça, on vous jette de l'eau chaude dessus, on vous met des produits (sable noir...) et on vous frotter avec un gant en crin.. ça décape. Le massage ensuite est très relaxant.
  • Ensuite, retour à l'aéroport pour rentrer au pays. 23°C au départ, -2°C à l'arrivée à Toulouse.
Et depuis, j'arrête pas....
  • Il a neigé vendredi dernier sur Toulouse. Bilan: je suis arrivé au travail à 9h10, comme toujours (à peu près). Donc, bien en avance. Sauf que je n'ai pas les clés, et que j'étais le premier: tout le monde était coincé par la neige. 9h30, arrivé d'un collègue, et de deux autres à 9h40, avec les clés :) Certains collègues ont du faire demi tour, bloqués par la neige.
  • J'ai vu dans la rue un camion de pompier bloqué dans la neige, dans une rue en pente qu'ils venaient de fermer vu que tout le monde dérapait.
  • Lundi dernier, tôt le matin, rendez-vous avec les notaires, l'agent immobilier: ca y est, nous avons les clés de notre nouvel appartement. Il ne reste qu'à déménager, et à nettoyer l'actuel, le tout avant le 31 décembre.
  • Ouverture EDF, GDf, eau: super rapide, les anciens locataires ayant oubliés de fermer les comptes.
  • Lundi et mardi, on a faite juste quelques voyages avec quelques cartons, et les outils pour pouvoir bricoler 2-3 trucs: ajouter une barre de rideau et des rideaux dans la chambre (les autres pièces attendront), pose d'un rideau de douche, "réparations" de poignes de portes... Et 2 voitures de cartons en passant
  • Mercredi, premier jour sérieux dans le déménagement: 2 amis nous ont rejoint pour enchaîner les cartons à grande vitesse. 5 voitures chargées, déchargées... Ça en fait des cartons.
  • Jeudi, 2 petites voitures de plus. (Nous ne somme que 2, on remplit donc moins la voiture).
  • Jeudi soir, petite soirée en amoureux pour fêter Noël. Pas beaucoup de cadeau: l'appartement est déjà pas mal comme cadeau. Mine de rien, j'ai reçu quelques fringues de ma famille, des BD, et un nouveau clavier pour mon pc.
  • Vendredi, on continue les cartons, doucement mais sûrement. A priori, on fera 3 voitures dans la journée. Il faut avancer le transfert de la cave, le mobilier de "jardin" sur le balcon, et finir les cartons dans l'appart.
  • Samedi, on passera aux choses sérieuses avec le déménagement des meubles. Ça va, on n'en a pas trop: un lit, un frigo, un vaisselier (qui sera en 2 morceaux...) un canapé. Le bureau, la machine à laver seront des formalités... et le reste sera dans les cartons d'origines, comme la plupart de l'électro ménager...
  • La semaine prochaine, nettoyage de la moquette dans l'ancien appart, avant la visite de l'état des lieux. Puis, on sera dans notre nouvel appartement pour fêter le réveillon de la nouvel année.

Du coup, c'est le moment de faire le point sur l'année 2009:
  • Ma fiancée a eu son diplôme du BAFA
  • On a changé de voiture.
  • Nous nous sommes mariés.
  • Nous avons acheté un appart, et aurons déménagé
  • Mon épouse a trouvé un travail, et commence début janvier.
Espérons que 2010 soit aussi remplie, même si ca va être dur ;)

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabrice
commenter cet article
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 10:01
... le premier qui dit fin se voit refusr l'accès à mon blog.

C'est pas prêt de finir: on prévoit d'acheter un appartement. On cherchait un peu d'un oeil avant le mariage, et après le mariage, on a commencé à regarder plus en détails, surtout que les prix commencaient à devenir "intéressants". Et on a un jour croisé une voisine, qui en papotant, nous a conseillée une agence. De retour chez moi, petit tour sur le net pour voir le site de l'agence, ca me parait prometteur. Nous sommes donc aller y faire un tour.

Il a rapidement compris ce qu'on cherchait, et nous avons pu fixer un rendez vous pour une visite la semaine suivante. Depuis, négociations, avec le vendeur, la banque, etc... Le projet suit son cours, et nous en saurons plus dans les prochaines semaines.

Nous avons totalement craqué pour l'appart, qui était la taile qu'on voulait, avait un couloir qui ne perdait pas de place comme on voulait (au contraire, il y a des espaces pour faire des rangements dans l'appartement).
La cuisine est nettement plus grande que le placard actuel. 2 chambres assez grande, un salon largement suffisant, etc.. tout est bien agencé. au niveau des défauts:
  • une chambre avec de la moquette. Pas grave, on l'enlevera et on mettra du parquet avant d'emmenager.
  • les murs sont à rafraichir. On fera la peinture après l'emmenagement, c'est pas urgent.
  • la douche il faudra qu'on poser une barre pour mettre un rideau (moins cher qu'une paroi, car mine de rien, on n'a pas les moyens...)
Voilà. Donc, en ce moment, je passe pas mal de temps à vérifier les prix de tout, car le budget sera très serré. Quand on sait que j'en profite pour cloturer mon crédit voiture pour ne pas avoir les 2 prets en meme temps, ca se comprend.

Récemment, j'ai donc fait mon panier de la ménagère: j'ai fait une liste de tous les trucs que j'achète au magasin. Ca allait du sel, sucre, viande, légumes, pates, aux sacs poubelles et papier toilettes.
Ensuite, j'ai choisi 4 enseignes où je pourrais aller faire mes courses, et j'ai comparé les prix des produits.il faut bien faire attention aux prix/kilo.... je suis tombé sur du jambon dont le prix passe de 1€50 chez C**** à 1.97€ à I****. La différence: 100g pour le premier, 300 pour le second.
Après calcul, il s'avère que 80% des produits sont moins chers dans le magasin où j'allais avant de faire le calcul intensif. Je ne changerais donc pas mes habitudes.

Comme en plus ces temps ci, il y a pas mal de promos "1 tartes au poireaux offerte pour 2 achetées", .. les collègues au boulot qui mangent avec moi m'appelle "monsieur bon plan". Et comme je leur en fait profiter, ils sont pas trop dégoutés lol
Tout ca parce que j'ai un assurance voiture au kilomètre (mine de rien, vu que j'ai fait à peine 1000 km depuis que j'ai ma voiture en juin... c'est rentable), que j'ai toujours des supers promos...

Tout ca pour dire: ca avance, doucement, mais surement. Et je manque de temps pour tout raconter, alors je mélange tout!

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabrice
commenter cet article
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 09:40
Quoi, cet article a été pos daté ? Oui, désolé. Je préférais m'occuper de mon éposue et moi plutot que de poster.

Donc, en aout, une semaine très chargée. Entre les achats dans les différents magasins, la préparation de la salle, la visite de Toulouse avec les invités qui venaient de loin et voulaient visiter un peu, etc... Le jour J, j'étais à "fond", et j'ai passé l'heure avant la cérémonie au téléphone pour voir si mes invités arrivaient, etc. Puis entrée dans la salle, un peu d'attente, et enfin, c'est à nous. Au Capitole de Toulouse, les mariages s'enchainent tous les quart d'heure. La cérémonie ne dure donc pas longtemps, mais elle a lieu dans une salle plutot sympa (la salle des Illustres, plutot sympa).

Au début, ca commence par:
 - Nous sommes ici pour unir Frederic..
 - Euh, non, moi c'est Fabrice. (si si, c'est ecrit en haut du blog).
Et là, rires des invités, excuses de l'adjoint du maire (une douzaine au moins) et ensuite, on a repris le court normal. donc, le 14 aout, nous nous sommes mariés :) Pour le meilleur. (Le pire n'existe pas avec moi...)

Ensuite, tout le monde a pris le métro / voiture pour rejoindre le parking de l'hotel. Car oui, presque tous nos invités étaient au meme hotel, il était donc "pratique" de se rejoindre la bas, pour ensuite faire un cortege jusqu'à la salle.

Arrivée à la salle, début du vin d'honneur, tout se passe bien. Au bout d'un moment, j'ai demandé à 2 invités de m'aider pour aller à la boulangerie du coin de la rue pour aller chercher les gateaux, qui étaient pile ce qu'on voulait.
Ensuite, on a préparé la table pour le repase: sortir tout ce qui se mangeait et qui était prêt depuis la veille (ou pas).

Ensuite, le buffet froid s'est déroulé comme prévu, jusqu'au dessert. Où certains ont décidé de jouer aux "z'amours" avec nous. Presque un sans faute, certains n'en revenaient pas. Mais oui, on connait la couleur préféré de l'autre, son chanteur préféré, ce qu'on fait le matin en se levant....



Ensuite, on a ouvert le bal. Comme on nous a enquiquiné, on a choisi de l'ouvrir sur "Hamsterdance". Et ensuite, on a du aller chercher les gens dans la foule pour ne pas être les seuls à danser. Certains nous ont monter comment se dansait la danse de télétubbies :p

La soirée s'est ensuite passé normalement, jusqu'à la nuit de noce que je ne raconterais pas ici. (Mis à part que j'ai passé 3/4 d'heure à décoiffer la mariée... pour lui enlever les épingles dans les cheveux )


Le lendemain midi, retour à la salle avec une partie des invités, pour manger les restes (l'avantage de ne pas avoir de traiteur), et nettoyer la salle. On a ensuite terminé l'après-midi dans la maison d'une amie, où on a profité de la terrasse pour manger encore les restes le soir.

Le dimanche midi, passage au flunch à coté de l'hotel pour que certains mangent avant de repartir en vacances. Et le soir, hop, on a remis ca dans la meme maison, toujours avec les restes.
Le lundi matin, la plupart des invités étaient repartis.. Pendant que nous, on allait passer la journées en Espagne.

Et voilà comment s'est déroulé le mariage parfait :)

Encore merci à tous mes invités, qui sont venus de très loin parfois (du nord, de haute-savoie, etc..) juste pour nous.
Et merci à ceux qui étaient à Toulouse depuis le début, et nous ont aidé: mon témoin, qui a servi également de couturière pour la robe de la mariée, nous a faciliter l'obtention de la salle, dont les parents nous ont amenés la glace pour rafraichir les boissons le jour J, et nous a prêté une maison avec terrasse pour les jours suivants.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabrice
commenter cet article
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -